Athletic Club du Lyonnais

Actualités

Manu Meyssat vice-champion de France de KM vertical đŸ‡«đŸ‡·đŸ„ˆâ›°ïž

17 août 2022 - Thomas PERRIN

Manu Meyssat vice-champion de France de KilomĂštre Vertical ! đŸ„ˆâ«â›°ïžđŸ‡šđŸ‡”
AprĂšs 2 ans de galĂšre, on retrouve un Manu en forme : il achĂšve ce parcours difficile en 35’56. Il est 2e au classement toutes catĂ©gories et 1er Master 1 ! đŸ„ˆđŸ„‡

 

Voici ses mots aprĂšs cette belle performance :

 »

Cela faisait dĂ©jĂ  un bon bout de temps, que je n’avais plus participer Ă  un championnat de France de KV, mais cette annĂ©e, l’envie d’en dĂ©coudre Ă  nouveau sur cette discipline me poussa Ă  remettre le couvert… Bon, je me suis aperçu un peu tardivement que le parcours de MĂ©ribel Ă©tait en rĂ©alitĂ© de 2km500, ce qui n’est pas forcĂ©ment un avantage pour moi, prĂ©fĂ©rant les formats de 4 Ă  5km, qui permettent de courir en intĂ©gralitĂ©. Donc 2 semaines seulement, pour faire 2 sĂ©ances spĂ© avec les bĂątons, pour moi qui n’utilise jamais les bĂątons Ă  l’entraĂźnement ! c’Ă©tait le minimum syndical, et faudra faire avec !
Toujours une ambiance sympathique prĂ©-course, oĂč je croise les copains afin de bavarder et de partager un bout d’Ă©chauffement, avant de se faire violence…Car c’est bien de cela qu’il s’agit, quand on parle de KV. GuĂšre plus de 30min d’effort, en CLM, pour un final Ă  2800m d’altitude.
Dossard 2 attribuĂ©, je partirais donc avec une bonne partie des favoris (dĂ©part toutes les 15s), en avant-derniĂšre position, avec un master de mĂȘme catĂ©gorie que moi Ă  chasser ( JĂ©rĂŽme Blanc ) , et Vincent Loustau (dĂ©jĂ  sacrĂ© champion de France de la discipline), juste Ă  mes trousses…
Il fait dĂ©jĂ  trĂšs chaud, quand je m’Ă©lance, et la mise en route, ne va pas refroidir le moteur…je me sens poussif dĂšs les premiers hectomĂštres, mais malheureusement, les dĂ©parts en altitude, ne m’ont jamais bien rĂ©ussis.
Les sensations ne sont pas terribles, mais je m’accroche Ă  mon poisson pilote, JĂ©rĂŽme et essaye de maintenir l’Ă©cart initial de 15s.
100/200/300 D+, les petits panneaux d’indication s’Ă©grĂšnent, et malgrĂ© le mauvais ressenti, je m’aperçois que je reste dans le tempo par rapport Ă  mes concurrents…Puis vers 400D+, j’effectue rapidement la jonction avec JĂ©rĂŽme. Pas sĂ»r que ce soit moi qui monte plus vite, mais plutĂŽt lui qui craque… Pas une fois je ne regarderai le chrono pour avoir une idĂ©e du rythme Ă  maintenir, mais Vincent n’est toujours pas rentrĂ© Ă  mi-course et je commence Ă  reprendre quelques clients potentiels au podium sur la 2eme moitiĂ© d’ascension…On reprend d’ailleurs de plus en plus de monde, il est assez difficile de dĂ©passer, cela reste un KV, pas de chemin, juste un semblant de trace et lorsqu’il faut s’Ă©carter lĂ©gĂšrement pour dĂ©border un autre participant, cela se fait dans les Ă©boulis, au prix d’un effort supplĂ©mentaire non nĂ©gligeable.
Bon, c’est le jeu pour tout le monde, on lĂąchera de prĂ©cieuses secondes, mais aujourd’hui c’est la place qui compte !
Les 100 derniers mĂštres de dĂ©nivelĂ©, deviennent juste pĂ©rilleux et acrobatiques dans le flot de circulation et le chrono s’arrĂȘtera sur 35’56, pour avaler ces 1000m de dĂ©nivelĂ© positif.
Connaissant les temps références de ce parcours, je suis plutÎt satisfait, avec le peu de prépa spécifique effectué, et qui finalement, contraste bien avec les sensations du jour.
Un bon petit mal de tĂȘte dans les minutes qui suivent tĂ©moigne de la violence de l’effort, couplĂ© Ă  l’altitude et fait ressurgir de lointains souvenirs, post sĂ©ances lactique sur piste !
j’apprends quelques instants plus tard, que je repartirais avec 2 breloques autour du coup: Vice-champion de France et champion de France en Master 1, derriĂšre Yoann Sert, grand spĂ©cialiste de la discipline, et qui Ă©tait un ton au-dessus.
Le podium est complĂ©tĂ© par Vincent Loustau, auteur d’une belle course, et dont j’aurais rĂ©ussi Ă  contenir le retour.
Encore une bien belle journĂ©e qui se termine avec mes petites supportrices qui avaient fait le dĂ©placement: et qui aurait mĂ©ritĂ© de ma part, une prĂ©paration Ă  la hauteur de l’exigence de cet effort, si j’avais eu un peu plus de temps.
Vacances en famille Ă  dos d’Ăąne (ça ira un peu moins vite, mais c’est assez fiable !), avant de poser mes baskets au Trail du BĂ©lier Samedi prochain…

Actualités

Tout afficher >
- Thomas PERRIN

C’est Ă  Saint-Etienne que se dĂ©roulait le tour rĂ©gional des Interclubs U23 2022, que ce soit en National ou en Promotion. Une belle occasion de...

Lire la suite
- Thomas PERRIN

9 Ă©quipes et 25 athlĂštes engagĂ©s sur ce tour de qualif, premiĂšre des 4 compĂ©titions automnales sur piste oĂč le club sera alignĂ©. Des compĂ©titions...

Lire la suite
- Thomas PERRIN

Message d’Aymeric et Thierry, coachs du groupe Trail Ă  leur groupe : «  De belles performances sur le trail de la mine samedi dernier Sur...

Lire la suite
- Thomas PERRIN

En septembre la Ville de Tassin la Demi-Lune vous met au dĂ©fi et vous propose un mois complet d’activitĂ©s et de confĂ©rences, sur le thĂšme...

Lire la suite